• David Yao

Interview Master : Arthur au Master Probabilités & Finance

Cette interview est disponible au format podcast !

Vocabulaire :

  • M2 Probabilités et Finance : ex « DEA El Karoui », ce master en collaboration avec Polytechnique dispense aux étudiants une formation de haut niveau dans le domaine de la finance mathématiques.

  • Nicole El Karoui : créatrice du master Probabilités et Finance de Sorbonne Université,

  • Quant : appellation anglaise de l’analyse quantitatif, ce professionnel fait principalement de la recherche quantitative, du structuring et du trading


Arthur SERGE se décrit comme « un pur produit de Jussieu». Étudiant en M2 Probabilités et Finance (ex DEA El Karoui), il a commencé par une L1 MIPI, après laquelle il s’est tourné vers une licence bi-disciplinaire mathématiques-informatique. Il était en M1 Mathématiques et application l’année dernière, toujours à Sorbonne Université.


Comment est composée ta promotion de M2 ? La parité est-elle respectée ? On est un total d’environ 60 élèves : seules quatre personnes sont issues du M1 de Jussieu, une dizaine viennent de l’école Polytechnique et trois viennent de l’ISUP. Il y a une quantité non négligeable de personnes venant d’écoles d’ingénieur. Il y a une majorité d’hommes, mais les dirigeants tentent de faire changer les choses. Nicole EL KAROUI se bat pour qu’il y ait plus de femmes à travers des séminaires et des cours qu’elle enseigne. Il y a eu une évolution notable, cependant nous n’en sommes pas encore au stade de la parité. Pourrais-tu nous présenter ta formation ? Le M2 Probabilités et Finance est un master de finance très orienté mathématiques. C’est un master de référence, un des meilleurs d’Europe dans son domaine. Il est professionnalisant puisqu’il forme des quants, mais son aspect théorique permet également de poursuivre en thèse. Quelles sont les UEs que tu as choisies au cours de ton M1 ? Au premier semestre, j’ai pris « Probabilités approfondies » et « Statistique ». Je n’ai pas pris « Bases d’analyse fonctionnelle » car cette matière me semblait moins pertinente pour le M2 Probabilités et Finance. Au deuxième, j’ai pris « Calcul stochastique et introduction au contrôle stochastique » et « Programmation en C++ » autour de la méthode de Monte-Carlo, « Analyse fonctionnelle approfondie et calcul des variations » et « Statistique avancée, grande dimension et données massives ». « Analyse fonctionnelle approfondie et calcul des variations » n’est pas une UE recommandée pour ce master, mais je l’ai prise car j’avais un regret pour l’UE « Bases d’analyse fonctionnelle » du premier semestre. Les UEs recommandées pour le M2 Probabilités et Finance sont « Calcul stochastique et introduction au contrôle stochastique » et « Approximation des EDP elliptiques et simulation numérique ». Le site du master conseille également : « Processus de sauts », « Modélisation statistique » , « Statistique avancée, grande dimension et données massives », « Probabilités numériques et statistiques computationnelles », sans compter le TER et le stage en entreprise. Quelles notes as-tu obtenues pour ces UEs ? Pour le premier semestre : - « Probabilités approfondies » (12 ECTS) : 97.5/100 (1er de la promotion)

- « Statistique » (12 ECTS) : 78/100 (17ème de la promotion).

Pour le second:

- « Calcul stochastique et introduction au contrôle stochastique » : 16.5/20 (1er de la promotion), - « Analyse fonctionnelle approfondie et calcul des variations » 18/20 (4ème de la promotion)

- « Programmation en C++ » : 69/70 + 20/25 en TP* (3ème de la promotion). Les trois autres étudiants du M2 Probabilités et Finance venant d’un M1 de SU avaient des notes légèrement moins bonnes. D’autres étudiants, qui avaient 15 de moyenne en M1 à SU, ont été acceptés mais ne se sont au final pas dirigés vers ce master.


Quelles ont été tes raisons pour faire ce M2 ? Et quels ont été tes choix de master ? Au début c’était un peu flou, je ne pouvais pas dire que j’aimais la finance car je n’en avais jamais fait. Le choix du master s’est fait car j’ai obtenu d’excellents résultats et particulièrement apprécié « Probabilités approfondies » au S1 et « Calcul stochastique et introduction au contrôle stochastique » au S2, mais aussi pour le prestige car c’est toujours plaisant de se savoir accepté dans une formation sélective. Mon premier choix a été le master Probabilités et Finance, le second était le MVA (master Mathématiques, Vision, Apprentissage à l’Université Paris-Saclay) plus orienté vers l’intelligence artificielle. Cependant, mes capacités et ma passion pour les probabilités et le calcul stochastique m’ont permis de trancher entre ces deux masters, qui sont finalement assez différents.


Quelles sont les modalités d’admission pour le master Probabilités et Finance ? Il est important de savoir coder et il faut faire un parcours cohérent au cours du M1 (en choisissant des UEs pertinentes). Au cours du premier semestre du M1, on ne peut pas faire l’impasse sur l’UE « Probabilités approfondies » , et il est conseillé de suivre les UEs « Statistique » ou « Bases d’analyse fonctionnelle ». Le cours « Calcul stochastique et introduction au contrôle stochastique » du S2 est également important Un des quatre étudiants venant de Jussieu et admis en M2 Probabilités et Finance a choisi de prendre « Statistique » et « Bases d’analyse fonctionnelle » soit un total de 36 ECTS, sans compter l’OIP et l’anglais qui ont fait monter le semestre à 42 ECTS.


Comment est organisé ce M2 ? Les UEs du premier semestre sont imposées, tandis que le second semestre est quasiment à la carte : 2 UEs sont obligatoires et on choisit les autres selon la majeure souhaitée. On doit choisir au minimum 4 matières, et minimum 2 UEs par bloc. On a 3 UEs particulièrement importantes au premier semestre: -Processus stochastiques et produits dérivés. -Calcul stochastique (une UE dans la continuité de celle du M1 mais très orientée mathématiques, et le programme est plus poussé). -Probabilités numériques (méthode de Monte-Carlo et différentes méthodes de modélisation de processus stochastiques). Il existe une UE de Probabilité numérique au M1, mais celle du M2 est davantage orientée finance. Personnellement au deuxième semestre, je compte prendre une UE de Trading et une autre de contrôle stochastique, car ce sont les sujets qui m'ont intéressé au premier semestre. De plus, le contrôle stochastique peut m'ouvrir d’autres portes que la finance.


Comment se déroule l’insertion professionnelle ? Y a t-il un stage prévu ? Pour ce qui est de l’orientation professionnelle, il y a un séminaire étudiants-entreprises tous les vendredis. Une entreprise va se présenter et proposer des offres de stages. Par ailleurs, le responsable du master (Gilles Pages) transfère régulièrement des offres de stage qui proviennent d’anciens étudiants du master. Enfin, il y a un annuaire regroupant tous les anciens étudiants du M2 ainsi que leurs postes. Pour ce qui est du stage, il est obligatoire en M2 avec une durée minimale de 5 mois (mais les entreprises engagent généralement pour une durée 6 mois). Ce stage participe à la validation du M2, et le plus souvent il se conclut par une offre d’emploi. Il est censé débuter en avril et se finir en août/septembre. Le stage se doit de porter principalement sur la recherche quantitative (et pas sur le trading dans une salle de marché ou autre). La rémunération dépend de la destination.


Est-il difficile d’être diplômé de ce master ? Je n’ai jamais autant souffert en cours de toute ma vie, même durant le M1. Le volume horaire est conséquent, une journée type commence à 8h et finit à 16h ou 17h, mais les cours ne composés que de CM (Cours magistraux), il n’y pas de TDs (travaux dirigés) ni de TPs (travaux pratiques). Cette organisation implique énormément de travail personnel : la charge de travail est multipliée par 4 par rapport au M1 car on doit revoir toutes les démonstrations de chaque matière (8 UE au S1 du M2). La difficulté est d’autant plus importante qu’on arrive en septembre en ne sachant rien en finance, et 6 mois plus tard il faut être un expert pour les entretiens de stage, le début de dépôt de dossier commençant en octobre et certains entretiens en novembre. Quel est le salaire/revenu d’un étudiant sortant de ce M2 ? Est-ce qu’il y a des opportunités à l’étranger ? Le salaire d’un débutant est entre 40k € et 60k € en France. Pour les diplômés, Londres est une destination de choix : c’est là que se trouvent les plus grandes banques aux mondes. Prenons par exemples les jobs liés aux Hedge Funds, pour une dizaine d’entreprises à Paris il y en a plus de 100 à Londres. Cependant, suite au Brexit, la situation est en train de changer et certaines banques, comme Goldman Sachs et JP Morgan, choisissent de migrer à Paris.


Aurais-tu des conseils pour s’orienter vers ce master ? Je pourrais conseiller aux L1 de suivre un parcours intensif comme une double majeure mathématiques-informatique, ou mathématiques intensif. Bien sûr ce n’est pas un critère exclusif, mais cela prouve que l’on est apte à gérer une forte charge de travail. Ensuite, faire de l’informatique : il est vital de savoir programmer pour ce master, et c’est essentiel lors des entretiens. Pour les L2-L3, je recommande vivement de tenter les concours passerelles car ça ne coûte rien d’essayer, j’ai passé les concours pour l’X, Mines, Pont et Telecom. J’ai été admissible à Telecom mais j’ai préféré continuer en M1 de mathématiques à Sorbonne Université. Pour les M1, je conseille de suivre les cours ci-dessus. Et ce n’est pas parce que les notes de licence ont été moyennes que l’on ne peut pas se rattraper avec le master. Il est important d’entretenir une bonne relation avec le corps enseignant : un formulaire de recommandation de la part de deux professeurs est nécessaire pour intégrer le M2 Probabilités et Finance.


Mention spéciale Merci à monsieur Nizar Touzi, enseignant (Polytechnique) de l’UE « Optimisation et contrôle stochastique » qui a su transmettre sa passion et nous permettre d’apprécier des résultats et des théorèmes, malgré les conditions d’études rendues difficiles avec la pandémie.

Liens utiles Site de la L0 et de la L1 à SU : http://licence.premiereannee.sorbonne-universite.fr/fr/la-licence-1ere-annee/portail-mipi.html Site de la L2 et de la L3 maths à SU : https://www.licence.math.upmc.fr/ Site du M1 Mathématiques et Application à SU : http://master.math.sorbonne-universite.fr/fr/index.html Site du M2 Probabilités et Finance : https://finance.math.upmc.fr/ Site de SU : https://sciences.sorbonne-universite.fr/formation-sciences/masters/master-mathematiques-et-applications MVA (master Mathématiques, Vision, Apprentissage à l’Université Paris-Saclay) mentionné par Arthur : https://www.universite-paris-saclay.fr/formation/master/mathematiques-et-applications/m2-mathematiques-vision-apprentissage

Interviewé : Arthur Serge, Interviewer : Nacef Ben Mansour, Rédaction : David Yao

85 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout